Un Partenaire Sûr et Prêt à Vous Servir

Programme du gouvernement de la RDC pour amélioration de la sante de la mère et de l’enfant: Phase d’initiation

« Le champ de bataille pour réduire la surmortalité maternelle et infanto-juvénile en RDC est ouvert ! », Dr Jack KOKOLOMAMI,Directeur FDSS

Le Ministère de la Santé Publique a la responsabilité de mener la politique du Gouvernement en matière de santé. Pour y parvenir, les experts de l’administration sanitaire et des partenaires ont doté le pays d’un Plan National de Développement Sanitaire 2016-2020 dans la vision de la Couverture Sanitaire Universelle.

La Couverture Sanitaire Universelle vise à garantir l’accès de toute la population aux services de santé de qualité dont elle a besoin et assurer que les coûts n’entraînent pas des dépenses catastrophiques pour les usagers. La marche vers la couverture sanitaire universelle revient à agir sur les trois dimensions suivantes:

  • Elargir l’offre des services et soins de santé de qualité en réponse aux besoins des populations ;
  • Etendre la couverture des services et soins de santé aux populations non couvertes
  • Assurer la protection financière des usagers des services par un mode de financement qui permet le pré paiement et la réduction des paiements directs

La marche vers la couverture sanitaire universelle doit répondre en priorité à l’état de santé de la population de la RDC qui,  du reste, est précaire et dominée entre autres par une mortalité maternelle élevée et une forte mortalité infanto juvénile.Ce tableau sombre a poussé le Gouvernement à inscrire, au nombre des actions concrètes à mener pour traiter l’urgence sociale, s’est assigné l’objectif d’assurer, au minimum, la gratuité des soins aux enfants de moins de cinq ans, ainsi que la gratuité des accouchements sur l’ensemble du territoire.

Cet engagement s’incrit dans la continuité des initiatives en cours menées dans le cadre de la  stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents  matérialisée en RDC par le Cadre d’acceleration des OMD 4&5. La mise en oeuvre de cet engagement social du Gouvernement qui constitue aussi la cible des interventions de plusieurs partenaires appelle plus de coordination et de concertation au sein du secteur en vue  d’harmoniser les interventions et de mieux orienter les financements dans une approche gestion axé sur les résultats.

Ce plan resume les orientations permettant de contribuer à l’amelioration de l’accès des femmes et des enfants de moins de 5 ans à un paquet complet de services de santé (curatifs, préventifs, et promotionnels) à même d’impacter leur état de santé.

Le plan est décliné en 3 volets distincts mais complémentaires, qui sont:

  • Le volet soins et traitement : à travers ce volet, le gouvernement s’engage à acheter les prestations des soins en faveur des femmes enceintes et accouchées ainsi que des enfants de moins de 5 ans. Ce volet capitalisera aussi les interventions des autres tiers payants (entreprises, mutuelles des santé, actions des ONG…) pour assurer un plus grande couverture de l’année. Pour les 6 premiers mois, les prestations seront subventionnées dans 11 formations sanitaires de la ville-province de Kinshasa et dans 4 formations sanitaires par province dans les 25 provinces restantes.
  • Le volet prévention: en vue de diminuer la charge de la maladie et réduire ainsi la dépense liée à l’achat des prestations curatives, un service de prévention est inclu au paquet. Il sera réalisé par les équipes-cadres des ZS, notamment l’animateur communautaire, et le réseau des Relais Communautaires (ReCo). Il s’agira de sensibiliser les ménages et les familles en vue de l’adoption des comportements à moindre risque pour la santé (exemple l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action). Le projet appuiera le fonctionnement de ce réseau de ReCo sous la supervision du BCZS. Une des externalités positives du projet étant que ce réseau, fonctionnel, s’occupera également d’autres questions de santé (comme la vaccination, l’hygiène et l’assainissement, etc.). Des indicateurs communautaires de la santé de la mère et de l’enfant leur seront assignés.
  • Le volet promotion de la santé: il s’agira de mettre en oeuvre un paquet d’activité visant à promouvoir la santé dans la communauté, notamment la santé de la mère et de l’enfant, et à inciter les personnes et les ménages à utiliser les services de santé offerts. Certaines des interventions clés de ce volet sont: la Consultation prénnatale (CPN), la consultation postnatale (CPON), la consultation préscolaire (CPS), et la promotion des bonnes pratiques de nutrition et d’hygiène pour l’enfant et la femme. Plusieurd autres thèmes de promotion de la santé de la mère et de l’enfant seront abordés.

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Your Name *

Your Mail *

Résoudre : *
3 × 27 =


Your Comment*